Outsider Art Magazine


vendredi 19 septembre 2014

Expo Caroline Dahyot à la galerie "le coeur au ventre' (Lyon)

 
Quand notre cœur s’emballe, quand rien n’est contrôlable, par le fait de nos émotions, de nos rencontres, du plaisir, de la nostalgie, de nos états d’âme, de jeux de regards, nous pourrions se dire restons en là.
Mais cette fois-ci, notre cœur sort de notre poitrine, bat si fort qu’il nous atteint, nous éteint ou nous ranime et propage cette chaleur dans notre âme animée, à en avoir mal au cœur, mal au ventre.
Nous savons alors que nous sommes bien vivants, faits de chair et d’os, fragiles et forts à la fois.

Ce changement d’état soudain, nous alarme, nous éclaire, nous nuance, nous assombrit, nous ressemble et puis tout s’arrête. Comprendre nos émotions, pourquoi c’est là ?

Alors que faire ? Les diriger, les faire vivre, les enfouir, les évacuer ?
Comprendre ses petits secrets, certains artistes l’expérimentent ainsi, et le transmettent.

Un élan de sentiments à leur manière car l’élan fut trop encombrant,  insignifiant pour le regard des normes.

Un peu de réflexion, du bon sens, de la simplicité, une sensation enjouée de leur être en éveil, qui est sorti.

Une délicatesse des émotions qui s’est épanouie avec un medium brut en laissant intègrent leurs émois.

Ils savent écouter leur cœur, cela fait peur, ils prennent  des risques et les partagent, encore plus.

Les mains agissent, le cœur dicte, la tète mêle ou s’emmêle, le charme se fait, le talent s’exprime.

Des petits liens se créent entre le palpable et l’impalpable, du fil, du bois,  un papier,  une toile, un crayon, tout peut servir, choisit minutieusement ou par le fait du hasard, raconter une histoire avec des symboles qui nous parlent, qui ressemblent à celle des autres, mais la leur pour une fois.

Faire une composition qui a du cœur, déballer ses entrailles presque.
Ces œuvres qui sont là devant nous, des trésors que l’on vient découvrir.
Avec gêne de savoir qui en sont les protagonistes car ils sont à découverts.
S’en emparer et à notre tour les garder, s’en émouvoir et apprendre à se laisser emporter par l’autre.

Si le cœur vous en dit, Il existe un lieu sans pareil reflétant cela.
Découvrez la galerie à cœur ouvert,  « Le Cœur au ventre ».
27 rue Tramassac 69005 Lyon
 
inspirée par le travail de Jakline et Corentin
Miss Fox
source:http://www.donite.fr/galerie-le-coeur-au-ventre/


Designed ByBlogger Templates