Outsider Art Magazine


vendredi 18 avril 2014

Art Brut: Yves ROPARS exposera lors de Goujoun’Art 2014 (Lot)



Yves-ROPARS-sculpture-art-brut- outsider art magazine- gricha rosov
La quinzaine d’années passées entre le Mexique, le Guatemala et l’Espagne, sans compter quelques incursions dans d’autres pays d’Amérique Latine, ont définitivement marqué son esprit et son travail graphique.

Au Mexique, il a illustré des ouvrages didactiques destinés aux communautés indigènes. Il a enseigné la sérigraphie dans l’atelier de Sulamit Sonnabend à Mexico, mais aussi dans des communautés de pêcheurs et de planteurs de café, sur la côte pacifique et dans la sierra zapotèque de l’état d’Oaxaca.

Son travail actuel répond à la nécessité de sortir du support plat, papier ou informatique, pour mieux aborder la matière, et retrouver l’aspect manuel et artisanal de la création artistique.

Diablito, la Cangaceira, Pepita, la Vache ou la Bailarina sont les mises en volume d’une approche avant tout graphique.

Progressivement, avec la peinture utilisée comme matière, pour la Vache palestinienne,  la Diablesse, l’Odalisque de Ciudad Juárez ou l’Oiseau cuirassé, ses personnages prennent une forme qui devient plus charnelle.

L’utilisation de racines, de branches, ou d’autres matériaux trouvés, qu’il détourne et transforme, renforce une expression brute, issue d’une vie quotidienne en immersion dans la nature, dans le Lot.

Les Pantins de Yves Ropars, sont à la fois joyeux et tragiques : ils sautent et courent comme des Pinocchio voulant s’extraire de la matière inerte et trouver forme humaine.

Dans ses dernières œuvres, comme Pinocchio, la Dame du chemin ou la Belle enflammée, la couleur, le rouge surtout, explose comme un cri de sang et de vie, depuis les seins, le sexe et la langue, langue ondulante et vibrante, symbole de la parole dans les codex aztèques ou mayas.

 A découvrir au festival d'art de Goujounac du 7 au 15 juin 2014



source:blogdesbourians.fr


Designed ByBlogger Templates