Outsider Art Magazine


mardi 28 janvier 2014

Gurlhie et l'art brut en Ardèche

Alphonse Gurlhie, né en 1862 à Chandolas dans le sud de l'Ardèche et décédé en 1944 à Beauchastel fait partie de ces personnages hauts en couleurs qui ont marqué leur temps.
Ce fabricant de filets de pêche ardéchois, «original», «facétieux» et «extravaguant» fut avant tout un amoureux fou de la nature et des hommes et surtout un artiste génial dans la lignée du facteur Cheval à Hauterives dans la Drôme.


Son œuvre, bien que limitée, marque une étape importante dans l'histoire de l'Art Brut. Plus particulièrement ses représentations spontanées, personnelles et naïves de la faune locale à partir de métal inséré dans du béton.

Un ouvrage qui retrace la vie de cet artiste méconnu vient de paraître aux éditions du Chassel à Lagorce : « Gurlhie, l'Artiste et l'Art Brut » avec notamment le soutien de la caisse locale du Crédit Agricole de La Voulte sur Rhône.

Ce livre à été rédigé par les membres de l'association « Les amis de Gurlhie », réunie au 59 Castel Marly 07800 à Beauchastel, à partir de différents témoignages recueillis auprès de ses contemporains vers 1977. Les photographies de ses réalisations sont de la même époque : elles ont conservé la «patine» de ce temps et l'émotion qui en découle.

Ce travail vient compléter les initiatives prises par les municipalités de Chandolas et de Beauchastel qui ont déjà aménagé différents sites ouverts au public pour partir à la rencontre des fameuses « sculptures » d'Alphonse Gurlhie. 

Des « Sculptures » qui nous invitent à nous interroger une fois de plus sur ces incroyables jaillissements artistiques, aussi improbables et inattendus que spontanés et gratuits. Autant de représentations animalières en Ardèche depuis les magnifiques peintures des grottes de Lascaux jusqu'à «La Chèvre et l'Enfant» de Pierre Louis Chipon au col de l'Escrinet.

source: http://www.squareconnexion.com/


Designed ByBlogger Templates