Outsider Art Magazine


vendredi 8 novembre 2013

Rencontre avec le génie bancal : André Robillard

L'artiste Orléanais, grande figure de l'art brut et personnalité reconnue à l'international, expose actuellement ses oeuvres au musée des Beaux-Arts d'Orléans, dont ses fameux fusils, conçus avec des objets de récupération et destinés, selon lui, « à tuer la misère ».
 
 
Fusil d'André Robillard © France 3 Centre
Un des fusils d'André Robillard
Son fusil pour de faux, André Robillard le fabrique à 33 ans à partir d’objets de récupération alors qu’il est ouvrier à l’hôpital psychiatrique de Fleury-les-Aurbrais ou il est soigné, depuis son plus jeune âge, pour troubles mentaux. Le psychiatre Paul Renard, impressionné, l'envoie au collectionneur d’art brut Jean Dubuffet qui reconnait immédiatement Robillard comme un artiste d’art brut - Dubuffet entendait par là un art spontané, sans prétentions culturelles et sans démarche intellectuelle - André Robillard le dit lui-même :
“Jamais je n’aurais pu deviner que j’étais un artiste, j’en étais loin, c’est drôle il suffit d’un machin qui est parti, ça a changé ma vie”.
Ses fusils ont aujourd’hui fait le tour du monde et son activité artistique s’est diversifiée. A 83 ans c'est un artiste désormais célèbre qui dessine, sculpte des animaux et des engins spatiaux, il compose et joue des instruments de musique. Avec Alexis Forestier de la compagnie « Les Endimanchés » il continue l'aventure scénique, débutée en 2011, faite d’expérimentations musicales, vocales et brut(ales).
Quant « à tuer la misère » … la liberté fut au bout du fusil un jour de mars 1964 !
 « C’est pas rien, débite Robillard. C’te sacrée misère. Il faut l’arrêter avant qu’il ne soit trop tard. Et on peut même se détruire par nous-même sans s’en rendre compte, il faut contre-attaquer pour détruire la misère. »
Plus que l’œuvre, que s’arrache aujourd’hui les plus grands musées d’Art brut d’Europe, c’est l’homme qui nous est présenté dans ce reportage de Mélanie Trachsler et Alain Heudes à travers ses propos et les images de son univers.
Exposition d'André Robillard au musée des Beaux-Arts d'Orléans (Loiret)
un reportage de Mélanie Trachsler et Alain Heudes

En mars 2012 La Maison des Arts plastiques Rhône-alpes lui consacrait  une exposition.
Exposition « André Robillard et l'art brut » Musée des Beaux-Arts d'Orléans jusqu'au 26 janvier 2014
 


Designed ByBlogger Templates