Outsider Art Magazine


vendredi 23 août 2013

Artistes, comment exposer pour la première fois ? 10 façons de faire la promotion de vos œuvres d' art !

Artistes, osez partager votre Art !

Beaucoup d'artistes "débutants" voire confirmés pratiquent leur art dans la solitude, dans l’intimité de leur atelier, n'osant pas ou ne voulant pas partager avec leur entourage ce que nombre d'entre nous considère comme "une partie de nous-même": nos créations. 

Mais alors, l'artiste que vous êtes est-il condamné à resté cloîtré au fond son atelier secret, sans jamais oser montrer, partager son art alors que vous en avez envie quelque part au fond de vous même ? 

Je vous propose dans cet article quelques petits trucs et astuces pour y parvenir.  Après ça, lancez-vous, je me suis pas cassé le xxx à écrire cet article pour rien ! Gricha ROSOV

10 trucs et astuces pour exposer ses oeuvres d'art pour la première fois
Faire connaître ses créations: comment y parvenir ?




"Mes créations ne valent rien, personne ne va aimer ça..."
C'est peut-être une réflexion que vous vous êtes déjà faite (tous les jours ?!) et qui caractérise peut-être encore davantage l'incertitude dans laquelle se trouvent ceux qui créent sans prendre en considération les canons artistiques classiques et en dehors des circuits bien rodés du monde de l'art, les artistes "outsiders". La réponse à ce problème peut tenir en un mot: subjectivité !

Je suis toujours étonné, quand je partage mes dernières créations sur les réseaux sociaux, de voir a quel point leur accueil est fluctuant, surprenant, ne répondant à aucune logique, indépendamment du temps passé à produire tel dessin ou telle peinture. Je me souviens d'un dessin sur lequel j'avais passé beaucoup de temps et qui n'a reçu qu'un accueil timide lorsque je l'ai posté sur  ma page Facebook (d'ailleurs si vous cliquez "j'aime" ca me felai ben plaisiiil) alors qu'une peinture qui m'a pris 20 minutes à réaliser et que je n'osai même pas mettre en ligne à reçu de nombreux likes et commentaires sur les réseaux sociaux à mon grand étonnement...

Pourquoi cette exemple ? Pour illustrer le fait que quelques soient l'avis que vous avez sur votre propre travail, il y aura toujours un public pour l'apprécier, même si vous pensez dur comme fer que ce que vous faites ne mérite pas d'être exposé ou partagé avec les autres, puisque vous estimez que d'autres font mieux que vous... Tentez l'expérience, vous serez surpris(e)s.

Comment faire connaitre et partager ses créations lorsqu'on débute ou que l'on n'a jamais exposé ?

Lorsque l'on n'est pas issu du milieu de l'art ou que l'on débute, il est difficile de connaître les démarches à suivre pour exposer ses œuvres, par où commencer, qui contacter, combien cela va nous coûter. 

Pour vous, cher artiste (Outsider ou pas !), voici 10 (+2) conseils pour partager vos créations avec le monde merveilleux des amateurs d'art qui s'ignorent et vous ignorent (plus pour longtemps !)

 #01   Les réseaux sociaux 

Solution de loin la plus efficace et qui présente le plus d'avantages quand on a jamais exposé son art et qu'on veut commencer à le faire en gardant un semblant d'anonymat par timidité, discrétion, etc.
Étape 1: Créer votre compte d'artiste

Créer un compte spécialement conçu pour partager votre travail. En effet, si vous vous appelez Jean DUPONT et que vous n'avez "que" 50 contacts sur Facebook par exemple, il y a peu de chance pour que vous fassiez connaître votre art à d'autres personnes que tata Lucette et cousin Kévin. Pourquoi ? tout  simplement parce qu'aucun amateur d'art ne va taper "Jean DUPONT" dans ses recherches de contacts pour découvrir votre talent. Si vous avez un nom d'artiste, tant mieux, vous pouvez tout de suite créer votre profil, sinon, choisissez en un et faites la même chose.

Petit conseil: pour être facilement identifiable sur le réseau social, faites savoir aux autres que vous êtes artistes en remplissant les champs "hobbies, "à travailler à tel endroit", "à fait ses études à..." par des références à votre domaine (sculpture, pop art, peinture abstraite, art brut, art outsider, etc.), mais aussi plus généralement à l'art contemporain. Vous pouvez aussi devenir "Fan" de plusieurs page en rapport avec l'art et vos activités artistiques plus précisément.
Vous serez ainsi identifié en tant qu'artiste, ce qui facilitera la recherche de ceux qui veulent avoir des artistes en amis. Et croyez moi, il y en a !

Étape 2: inscrivez vous aux groupes d'artistes et partagez !

Le meilleur moyen de cibler les personnes avec qui vous pouvez partager vos œuvres sans vous tromper de
comment faire connaitre ses oeuvres d artiste - 10 astuces
Pensez aux sociaux pour partager votre art !
cible, c'est de s'inscrire à quelques groupes d'artistes ou d'amateurs d'art. Attention, pas 100 groupes non plus, ça ne sert à rien car vous n'aurez pas le temps de partager vos derniers nés dans chacun d'entre eux et risquez de vous éparpiller voire d'être bloqué par le réseau social en question pour spamming. 

Choisissez les groupes (Ex: Outsider Art Fair sur Facebook ou la communauté Outsider art, art brut, raw art, art singulier sur Google +) qui vous correspondent le mieux et qui comportent un nombre de membres conséquent: en dessous de 1.000 membres, vous risquez d'avoir peu de retour sauf si la communauté est hyper active. 

Comment le savoir ? vérifiez les dernières publications des utilisateurs et faites un ratio rapide entre le nombre de "j'aime" postez sous les publications et le nombre de membres. Ça vous donnera une idée du nombre de personnes qui pourraient interagir avec vous quand vous posterez vos œuvres. Cela peut paraître idiot à première vue, mais le plaisir de voir s'afficher le premier "j'aime" ou le premier commentaire, souvent sympa, sur une de vos œuvres mise en ligne est loin d'être négligeable !

Étape 3: Créez votre page Facebook

Si la page Facebook est un moyen supplémentaire de faire connaître et diffuser son art, c'est surtout un bon moyen d'être "trouvé" par les autres utilisateurs qui vont plus naturellement rechercher la page d'un artiste qu'un artiste lui-même, les conditions que Facebook appliquent aux demandes d"amitié" entre personnes qui ne se connaissent pas étant de plus en plus strictes. En construisant votre page Facebook, vous multipliez les chances d'être vu et trouvé sur le réseau. La page fonctionne à peu de choses prés comme votre compte Facebook mais vous disposez en plus de plein de statistiques avec plein de couleurs et tout et tout. 

En prime, plus vous aurez de fans sur votre page, plus vous serez "web credible" [prononcez "crédibeule"]. En effet, un nombre important de fans signifie que votre travail est apprécié, que de nombreuses personnes vous portent de l'intérêt et donc que vous existez. 

Étape 4: pensez aux autres réseaux sociaux !

En dehors de Facebook, très viral, d'autres réseaux sociaux pourront vous aider à partager efficacement vos œuvres et recevoir en échange des avis, entretenir de nouveaux liens avec d'autres artistes, des amateurs d'art et pourquoi pas des galeristes ou organisateurs d'exposition. Mis à part Twitter qui n'est pas franchement idéal pour partager des photos de tableaux, de dessins ou de sculptures, je citerais Pinterest, TumblrGoogle Plus ou encore Artisteo.

Tumblr et Google plus sont assez pratiques pour partager des médias visuels mais sont le plus souvent en anglais et la viralité toute relative des publications sur ces réseaux m'amènent à vous conseiller de vous concentrer sur le réseau Pinterest, assez viral lorsqu'on y partage fréquemment des oeuvres, et pas que les siennes, pensez aux autres artistes dont vous appréciez les créations !

Malgré tous ces conseils, vous avez bien compris qu'une page de plus de 1.000 "Fan" Facebook et des dizaines de réactions sur chacune de vos publications n'arrive pas du jour au lendemain. Cela se construit doucement et avec patience, mais vous verrez, vous en tirerez sûrement beaucoup de satisfaction à court ou moyen terme.

#02   Participer à des concours

Oui, on n'y pense peut être pas tout de suite, mais participer des prix et concours d'art est un moyen intéressant pour faire connaître ses œuvres à un public averti et, cerise sur le gâteau, ajouter une belle ligne sur son CV d'artiste si jamais vous remportez un Prix ! 

Entre le petit concours de village et le grand concours international, pensez à  viser juste. Vous risqueriez d'être déçu si vous participez à un concours dans lequel public et membres du jury sont peu enclins à apprécier vos œuvres, habitués à une certaine forme d'académisme, ou si a vous vous mesurez à des artistes réputés, connus et ayant toutes les chances de l'emporter. Ce que je viens d'écrire ne vous avance certainement pas beaucoup, mais retenez simplement que s'il est bénéfique de participer à quelques concours artistiques, l'issue est encore une fois complètement incertaine mais dites vous que vous avez tout à y gagner: être pré-sélectionné pour un prix ou concours est déjà une grande satisfaction en soi et la perspective de pouvoir remporter un prix qui remplira de joie vote cœur (et peut être aussi un petit peu votre porte monnaie) n'a pas de prix (jeu de mot minable, désolé)

Maintenant que vous êtres (peut-être) décidé à participer à un concours artistique, vous vous demandez où trouver LE concours où vous allez vous inscrire. Et bien il se peut que vous trouviez votre bonheur dans cette liste que j'ai confectionnée avec mes petits doigts (un peu de pub sur mon blog, j'ai le droit ?). Actualisée chaque mois, cette liste comporte pour le moment une soixantaine de prix et concours d'art auxquels vous pourriez participer. Certains sont thématiques, imposent des critères d'éligibilité en fonction de l'âge, de la nationalité, de votre profession ou de la couleur de vos lacets. Mais il y a pour tout le monde, servez-vous !

#03   Exposer dans des salons d'art

A mi-chemin entre l'exposition collective et le concours artistique, les salons d'arts, appelés aussi foire d'art contemporain, biennale ou marché d'art contemporain, attirent un public plus large que ceux des concours artistiques. Par ailleurs, l'avantage est que vous trouvez des salons d'art dans tous les coins de France et de Navarre (expression interdite par la convention de Genève, mais tant pis, c'est écrit) et donc a priori tout près de chez vous pour commencer. 

Participer à un salon est assez simple a priori, mais la majorité d'entre eux procède à une présélection des artistes qui pourront exposer, ne serait-ce que pour assurer soit la diversité, l'harmonie, l'homogénéité et surtout la qualité des œuvres exposées dont dépendra le succès du salon. Ce qui veut dire que si vous n'êtes pas sélectionné, vous pouvez trouver au moins 4 excuses à cet honteux camouflet et que si vous l'êtes, vous faites partie de l'élite (sisi !) au moins locale des artistes peintre-dessinateur-sculpteur-dresseurs d'endive.

La participation à un salon peut faire l'objet d'une demande de participation de la part des organisateur, ce qui revient tout de même souvent moins cher et c'est moins sélectif que d'exposer en galerie par exemple. 

Enfin, de très nombreux salons s'achèvent par une remise de prix décernés à un ou plusieurs artistes. Encore une raison de tenter votre chance. Faîtes votre choix dans cette liste d'environ 200 salons et foires d'art en France.

#04   Proposer ses œuvres à une galerie municipale

Proposer d'emblée ses œuvres en galerie d'art "classique" n'est pas impossible mais s'avère assez compliqué pour tout un tas de raisons qui pourraient faire l'objet d'un prochain article. Cependant, de plus en plus de communes ou collectivités locales possèdent leur propre galerie ou espaces d'expositions qu'ils mettent à disposition, exclusivement ou occasionnellement, pour exposer les œuvres d'artistes locaux comme par exemple celle de la jolie ville bretonne d'Erquy. Ce qui veut donc dire que si vous êtes résidant de la commune où vous souhaitez exposer, cela va évidemment facilité les choses.

Contactez donc le service culturel de votre mairie, communauté de commune, département ou région pour savoir si ce type de structure existe, et si c'est le cas, foncez !

#05   Exposer dans un commerce

Assez simple à mettre en place, assez simple de convaincre le commerçant, qu'il s'agisse d'un restaurant, bar, café ou commerce spécialisé, puisque la formule peut paraître séduisante. C'est du gagnant-gagnant: l'artiste dispose d'un espace d'exposition gratuit ou presque et le commerçant travaille son image de marque auprès de sa clientèle et attire du monde chez lui.
artiste comment exposer pour la premiere fois ses oeuvres d 'art
Devenir un artiste reconnu prend du temps. Ici
Jerzy Ruszczynski


Oui, mais ATTENTION ! Il faut bien sélectionner l'endroit où vous allez exposer et évaluer les retombées que vous pouvez espérer à l'issue de l'expo: retours du public, ventes, etc. Quelques petits conseils donc:

- évitez les baraques à frites, pizzeria (sauf si elles sont super classes) et autres commerce de restauration rapide. Tout est dans le terme: les clients ne viennent pas ici pour contempler des œuvres d'art mais pour très prosaïquement se remplir l'estomac, et à toute blinde s'il vous plaît ! En plus, les frites ça tâche (mais c'est bougrement bon, miam) donc éviter les environnements gras et humides. 

- Le restaurant plus classique peut être une bonne idée, mais tout dépend de l'ambiance qui y règne, de sa clientèle et de l'accueil que cette dernière peut réserver à votre travail d'artiste. Discuter avec les patrons de ce genre d'établissement, éventuellement leur clientèle, observer la configuration des lieux, la situation du restaurant (en centre ville, zone commerciale, bord de route passante, etc. ) et faites vous votre propre opinion. 

Il n'y a pas de règles pour trouver le bon commerce où exposer. Le bon sens s'impose souvent naturellement et vous trouverez bien un endroit qui accepte d'exposer quelques unes de vos toiles ou sculptures, ce qui pourrait vous permettre d'en informer la presse locale et de bénéficier d'un coup de pub gratuit. Pour les parisiens ou artistes de la région parisienne, deux médias IN-CON-TOUR-NA-BLES pour annoncer vos événements,  il s'agit de ParisBouge.com et les annonces culturelles du journal LeParisien.

N'oubliez pas d'indiquer si vos œuvres sont à vendre ou pas, cela pourrait aiguiser l’intérêt du public. Enfin, pensez à laisser un petit livre d'or et vos coordonnées à la disposition du public qui pourrait souhaiter exprimer son ressenti ou souhaiter vous contacter. 

#06  Adhérer à une association d'artistes

Pour au moins deux raisons: d'autres artistes se posent certainement les mêmes questions que vous ou ne se les posent plus. Ils pourront dans les deux cas vous aider dans vos démarches et vous apprendrez beaucoup à leur contact. La deuxième raison est que ces associations d'artistes organisent souvent des expositions, des concours voire même des salons. Et vous serez auprès d'eux l'ambassadeur de l'art Outsider !
Voir la liste des associations d'artistes Outsider.


#07 Créer son propre site internet...

artiste comment créer son site internet
Devenez Super Webmaster
Un site internet d'artiste, c'est votre carte de visite, votre répondeur et votre galerie personnelle en ligne. Bref, un espace d'exposition accessible à tous, en tout temps et en tous lieux ! 

Voilà, ça c'était pour la théorie et pour l'engouement qui précède la création de son site internet. Car oui, créer son site internet prend beaucoup de temps, demande d'acquérir certaines compétences techniques et de patience au détriment parfois de l'exercice de création artistique. Quelques conseils pour que la création de votre site ne soit pas vaine et vous apporte utilement quelques visiteurs:

- Créez un site simple, ergonomique, facilement utilisable et ou les visuels sont biens mis en valeur. il existe aujourd'hui de très nombreuses applications ou entreprises proposent des outils très modernes et bien faits pour créer son site, je pense à Wix et Jimdo ou encore E-monsite.

- Inscrivez votre site sur des annuaires de site (pas n'importe lesquels, il faut que leur Pagerank soit au moins de 4). En effet, pour être visible sur internet, il faut que vous soyez répertoriés quelque part ou que d'autres sites inscrive un lien vers le votre. Un site très bien fait mais mal référencé équivaut à un très bon restaurant en plein désert: aucun visiteur même si on y mange divinement.

 - achetez un nom de domaine évocateur.  Si votre nom d'artiste est Gricha ROSOV (tiens donc...), vos visiteurs se souviendront davantage de vous si votre site s'appelle www.gricha-rosov.com (encore tiens donc...) que s'ils peuvent y accéder en tapant l'adresse http://je-suis-artiste-peintre-et-je-veux-exposer-mes-toiles-youpi-youpi.net/artiste_peintre_123000025.html.
 D'autant plus que vous pouvez vous procurer un nom de domaine pour quelques euros par an (par exemple chez le fournisseur 1&1);

- Échangez vos liens avec des collègues artistes, Outsider ou pas, avec qui vous avez des affinités. il existe ainsi une forte probabilité que vos visiteurs respectifs cliquent sur les liens affichés ;

- Inscrivez l'adresse de votre site web sous chacune de vos publications sur les réseaux sociaux ! Cela vous apportera à coup sur de nouveaux visiteurs;

- Dans le corps de vos mails, mettez l'adresse de votre site en signature. Chacun de vos correspondant saura que vous avez un site web et nombre d'entre eux aura envie de cliquer dessus, ne serait-ce que par curiosité. Si vous ne voulez pas mélanger les genres entre votre vie privée et vos activités artistiques, rien ne vous empêche de créer une adresse email à part.

Pour être intéressant et fidéliser vos visiteurs, votre site devra être mis à jour assez régulièrement. Prenez soin de publier des images de vos œuvres de bonne qualité et de fournir du texte sous vos images, à l'attention des lecteurs et aussi pour permettre à Google de référencer votre site !

Enfin, si vous ne souhaitez pas créer un site de toute pièce, vous pouvez créer un blog, comme celui sur lequel vous lisez cet article. Cela demande peu de temps en terme de construction mais c'est moins personnalisable.

#08 ...ou sa galerie sur Artmajeur !

 Si vous n'avez ni le temps ni l'envie de vous lancer dans la fastidieuse mais passionnante aventure qui consiste à créer son site de toute pièce, la solution alternative pour les artistes est toute trouvée: créez votre profil sur ArtMajeur ! Bien sur, vous n'aurez pas la possibilité de faire autant de modification, de changement de design ou de lien que s’il s'agissait de votre propre site web, mais les possibilité de personnalisation de votre espace sur cette plateforme sont assez large: galeries de photos, liens, biographie, expositions, etc. Le design est clair, la navigation est ludique. 

Mais le principal atout d'ArtMajeur, au delà du fait qu'il vous simplifie la vie, c'est qu'il vous apporte vos visiteurs ! En effet, la plateforme reçoit plusieurs centaines de milliers de visites par mois, et vous pourrez vous apercevoir rapidement que nombre d'entre eux viendront s'égarer sur votre site, pour y revenir prestement !

Il existe bien sur de très nombreux autres sites sur lesquels vous pouvez faire paraitre vos créations. Voici une petite liste non exhaustive mais qui présente à mon sens ceux qui sont les plus pertinents:

#09 Mettre ses œuvres en vente sur EbayAlittleMarket ou Esty

Le célèbre site de vente aux enchères Ebay est une plate forme assez efficace pour vous faire connaître: même si vous ne vendez pas, vos œuvres peuvent être vues par des centaines de personnes, ça n'est pas négligeable. De plus, les frais d'insertions sont gratuits pour les mises en vente aux enchères.

Le nouveau venu MylittleMarket permet de vendre des produits artisanaux, faits main, dont les peintures, dessins et sculpture. Quant à Etsy, c'est aussi une plateforme très puissante mais surtout pour vendre aux Etats-Unis. Rédigez vos annonces en anglais !

Petit bémol tout de même, les acheteurs potentiels viennent sur Ebay pour faire de bonnes affaires, ne vous attendez donc pas à vendre vos créations au même prix que dans des circuits de vente plus classiques pour des œuvres d'art. Préférez donc la vente de petit formats (A5, A4 par exemple), moins coûteux par ailleurs à expédier. 

Lorsque vous mettrez en vente une ou plusieurs de vos créations, n'oubliez pas de calculer les frais de port, qui peuvent rapidement grimper en fonction  de la taille et du poids de vos œuvres. Si vous avez un site web, mettez un lien dans votre annonce, vos potentiels acheteurs voudront savoir qui vous êtes. Sinon, soyez brefs lorsque vous parlez de vous au sein de votre annonce. Allez à l'essentiel: qui vous êtes; votre style, vos expositions et éventuelles récompenses et cotes officielles d'artistes (Akoun ou ArtPrice par exemple).

Enfin, prenez grand soin de la qualité de vos photos, c'est essentiel lorsque l'on vend sur Ebay, Etsy ou d'autres plateforme de vente et c'est sur ce critère quasi exclusif que le potentiel acheteur prendra sa décision de cliquer ou non sur le bouton "enchérir"!


#10 Louez vos œuvres d'art


Parmi les dispositions fiscaux favorisant la diffusion et l’acquisition des œuvres d'art, il existe un dispositif méconnu qui permet de proposer à la location vos créations. Elle concerne les entreprises et vous permettent de louer, sous certaines conditions, vos oeuvres d'art qui seront exposées dans des salles d'attente, hall d'accueil, cabinet, salles de réunion, etc.

L.O.A: Louer et Exposer une œuvre dans une entreprise pour renforcer son image 

En choisissant d'exposer une de vos œuvres dans son entreprise, l’entrepreneur voudra renvoyer une image moderne, personnelle, forte et innovante de sa société.
L’intérêt de ce système de location est simple réside dans un renouvellement périodique des œuvres, ce qui garantit une originalité permanente à la société qui vous fera confiance, permet de varier les styles et vous évite toute forme de lassitude. 
  
Bref, un bon moyen de vous faire connaître en étant rémunéré. En savoir plus sur ce dispositif...


BONUS TRACK

ouais, y'a du nouveau!

# 11 Monter un collectif d'artistes

Plus on est de fou... vous connaissez la suite. Monter un collectif d'artiste sous tend que vous soyez artiste depuis déjà un petit moment ou que vous connaissiez pas mal d'artistes dans votre réseau. 

Pourquoi monter un collectif ? Monter des expos, favoriser les échanges, le partage de bon plans (expos, fournitures pas chères, acquéreur potentiels), monter des partenariats artistiques entre membres comme des dessins à 4 mains, des cadavres exquis, mutualiser le réseau des membres pour démultiplier la diffusion de l'information à l'occasion d'exposition, etc.

Attention, pour que le collectif soit efficace, la recette est assez simple mais tout le monde aurait intérêt à ne pas la jouer trop perso ou bouder les activités du collectif. 

Pour ma part, j'ai monté, sur l'idée de mon camarade artiste Tom Lestienne, un collectif comprenant 21 artistes, le collectif OUT (on vous attend pour la prochaine expo !)


# 12 Communication, Marketing: un mal nécessaire !


Et oui, se faire connaitre, ca ne vient pas tout seul. Tous les moyens ne sont pas bons pour y arrive, mais quelques petits trucs sont bien utiles et un léger investissement financier peut vous permettre de faire votre propre communication.

Flyers, affiches, autocollants


Pour annoncer vos expositions, évènements ou simplement faire votre communication permanente, pour une activité ou un site web, les flyers, affiches, cartes postales, marques-page ou stickers peuvent être utiles si vous avez quelques euros à consacrer dans votre communication et des compétences minimales en PAO.


Une fois votre visuel réalisé (de nombreux modèles très pro sont à télécharger pour quelques dollars sur le site américain GraphicRiver) il vous faut trouver un imprimeur par cher comme PrintOclock ou GotPrint. Et voila, pour quelques euros, vous venez de vous offir votre communication à l'aspect très professionnel !


Cartes de visite

Dans vos déplacements, au cours d'expositions (et pas uniquement les vôtres ;-)), en allant au musée, chez le boulanger ou à une partie de poker, ayez toujours une carte de visite sur vous ! Pour qu'elle soit efficace, je pense qu'elle doit être graphique, simple, épurée. Elle doit comporter uniquement les éléments essentiels à votre communication: nom, prénom, fonction + numéro de téléphone, email et site internet. C'est tout !

Pour la réalisation, même conseil que supra: une fois votre visuel réalisé (de nombreux modèles très pro sont à télécharger pour quelques dollars sur le site américain GraphicRiver) il vous faut trouver un imprimeur par cher comme PrintOclock ou GotPrint.  Je ne saurais que conseiller GotPrint qui propose des prestations de qualité à très bon prix. J'ai édité quelques 500 cartes postales de qualité professionnelle pour 58 euros, frais de port inclus.


 ***
 J'espère que cet article vous aura aidé et s'il vous a plu, vous êtes libre de laisser un petit like en cliquant ici. Merci !


Gricha ROSOV



Designed ByBlogger Templates